Kinésiologie

La kinésiologie

Kinésiologie vient du grec kinêsis (mouvement), et logos (verbe, parole), l’ensemble signifie « l’étude des mouvements humains » .
Elle nous permet donc de « bouger » dans tous les sens du terme, tant sur le plan physique que psychologique, de déceler des blocages, de libérer l’énergie et d’harmoniser l’individu à l’aide du test musculaire.
Elle peut aussi être utilisée lors de difficultés d’apprentissage, de douleur, de blessure physique et émotionnelle, de stress, de problème de poids, d’allergie ou d’insatisfaction dus à des schémas répétitifs. 
De plus, elle permet d’explorer les événements du passé qui peuvent avoir mis en place nos comportements actuels.
Cette nouvelle science est née aux USA dans les années 1960 et n’a cessée d’évoluer depuis.
Elle est aujourd’hui le fruit de recherches croisées sur les neurosciences, l’ostéopathie, la physiologie, la psychologie et l’énergétique chinoise, des techniques réflexes permettant une action à distance d’une région du corps à une fonction ou organe .
A travers le langage du corps, la kinésiologie propose à l’être humain de dialoguer avec la source de son être profond pour accéder à la connaissance de soi et à la capacité de pouvoir changer sa vie.
La kinésiologie est une technique d’évolution personnelle utilisant le bio-feed-back pour déceler et lever les blocages qui nous empêchent de disposer de tout notre potentiel et d’atteindre les objectifs que nous aimerions nous fixer.
Hautement éducative, elle apprend à trouver en soi les ressources nécessaires à son mieux être.
C’est une technique qui consiste à pratiquer des tests musculaires manuels comme moyen de communication avec le corps.


Le test musculaire

Le test musculaire permet de connaître la réponse physiologique de notre corps face à un stimuli physique (toucher, couleur, son, odeur, posture…), émotionnel, mental, nutritionnel, etc…
C’est un moyen de communiquer avec le corps, comme avec un ordinateur sur le mode binaire.
Notre « bio-computer » nous renseigne, grâce à ce test, sur la présence d’un stress en rapport avec un problème, une question, une émotion..
Le test manuel consiste à placer un muscle dans une position de contraction et d’effectuer un mouvement, de manière à l’amener à l’extension. L’affaiblissement du tonus musculaire indique que la circulation de l’énergie est perturbée . Le but n’est pas de tester la force mais de vérifier si les circuits neurologiques sont connectés ou non. Si la personne gère la situation, le test reste fort ; dans le cas contraire, le muscle ne tient pas.
C’est un langage qui nous donne accès à l’information nécessaire pour atteindre l’équilibre dans différents domaines tels que la structure (les os, les muscles…), la biochimie (la nutrition…) et l’émotionnel (stress, peurs…).

  • Mettre en évidence les déséquilibres et les stress émotion- nels négatifs empêchant une personne d’utiliser toutes ses potentialités et de vivre son temps présent
  • Préciser la nature et l’origine des déséquilibres ainsi que les états émotionnels associés.
  • Déterminer la nature des corrections qui permettront de lever ces déséquilibres.
  • Vérifier l’efficacité des corrections.
  • Permettre à la personne d’utiliser toutes ses potentialités, de vivre son temps présent comme elle le désire et de pouvoir faire les choix qu’elle ne pensait pas pouvoir faire.

BIOFEEDBACK
Au sens large, la rétroaction biologique ou rétrocontrôle biologique ou le biofeedback est un ensemble de techniques principalement relatives à la bioélectricité pour la mesure de fonctions organiques qui repose sur la visualisation, avec des appareils électriques, des signaux physiologiques d’un sujet conscient de ces mesures. Plus précisément, il y a biofeed- back lorsque le sujet en question peut contrôler les fonctions organiques mesurées, soit volontairement (par exemple, d’après les résultats et pour corriger un stress) ou involon- tairement (par exemple, après un changement d’état psycho- logique tel que la survenue d’un stress). Le mot vient de l’anglais feedback (action en retour ou rétroaction).

QUEL INTERET Y A-T-IL A COMMUNIQUER AVEC NOTRE CORPS ?

La réponse musculaire est une réponse physiologique qui échappe au contrôle du mental conscient.
Par le test musculaire nous communiquons avec la conscience du corps, notre propre source d’informations et nous accédons à sa mémoire, l’expérience du passé a été enregistrée par les neurones et les cellules des : tissus , nerfs , muscles, qui s’en souviennent.
Toutes nos émotions qui se sont accumulées dans cette mémoire depuis notre conception sont là, mais masquées par le mental conscient.
Elles déterminent nos réactions dans le présent, nous dictant à notre insu l’évitement des problèmes et des relations qui les ont engendrées.
Tant que nous sommes mus par ces émotions du passé, nous ne disposons pas du merveilleux potentiel de notre cerveau antérieur, le cortex frontal, siège des processus décisionnels, du choix.
Notre cerveau postérieur, maître du jeu, nous enferme dans la reproduction des schémas réactionnels du passé.

A QUI / A QUOI SERT LA KINESIOLOGIE ?

Elle s’applique dans tous les domaines où le stress nous empêche de fonctionner de manière optimale :

  • stress professionnel, suractivité
  • difficultés d’apprentissage scolaire (lire, comprendre, écrire, compter…) et autres (sportives, artistiques, formation continue pour adulte…)
  • stress face aux examens, contrôles, épreuves de toutes sortes (ex : permis de conduire)
  • stress au quotidien (famille, social…)
  • Peur , timidité, découragement, agressivité, etc…
  • difficultés émotionnelles : timidité, phobies, hyperactivité, agressivité, découragement, peur, obsessions…
  • addictions et dépendances
  • suites de traumatismes, chocs émotionnels
  • Dépression, Burn Out
  • amélioration des performances scolaires, sportives, intellec- tuelles, artistiques ou autres
  • optimisation des relations, de la communication, de l’évolution personnelle
  • amélioration du bien-être et prise en charge de sa vie

Historique

Dans les années 60, George GOODHEART (médecin chiropracteur américain) utilise le test musculaire dans un but thérapeutique en y ajoutant des notions de médecine chinoise, de chiropractie, d’ostéopathie, d’acupuncture et de naturopathie.
Il met en évidence que les processus intérieurs du corps et du système nerveux se répercutent sur l’état fonctionnel des muscles et développe une façon radicalement nouvelle de considérer le muscle : la KINÉSIOLOGIE APPLIQUÉE est née.
Par la suite, son collaborateur John F. THIE crée en 1967 le TOUCH FOR HEALTH, puis d’autres viennent s’intéresser à la Kinésiologie comme Gordon STOKES, Daniel WHITESIDE et Candace CALLAWAY qui créent le THREE IN ONE CONCEPTS, et qui incluent dans la Kinésiologie la notion d’émotion.
Paul DENNISON fait un travail remarquable sur les difficultés d’apprentissage et crée l’ÉDU-KINÉSIOLOGY (Brain Gym®). 
Bien d’autres encore apportent une pierre à l’édifice, comme Franck MAHONY, Bruce et Joan DEWE ainsi que le docteur Jimmy SCOTT avec son travail sur les allergies.


Différentes branches

LE TOUCH FOR HEALTH

Cette méthode est considérée comme la base des différentes branches de la Kinésiologie Spécialisée.
C’est une technique non médicale de prévention, de régulation du stress et de rééquilibrage postural. Différents grands muscles sont testés et sont mis en relation directe avec le système organique, structurel, biochimique et énergétique de l’individu. Le rééquilibrage, emprunté tant dans la tradition orientale que dans des techniques occidentales comme les massages neuro-lymphatiques ou neuro-vasculaires des muscles référents, permet à l’individu de retrouver une communication directe avec son être.
Cela donne accès à : 

  • un équilibre énergétique 
  • une meilleure connaissance de son alimentation 
  • une régulation du stress 
  • une meilleure conscience posturale

L’ÉDU-KINESIOLOGIE

Technique qui permet d’aider toute personne éprouvant des difficultés d’apprentissage, particulièrement les enfants en situation d’échec scolaire. 
Ensemble de mouvements coordonnés qui facilitent l’intégration des hémisphères cérébraux et restaurent le processus naturel d’apprentissage, son domaine d’action est de corriger les problèmes de latéralité, de coordination, de centrage, de concentration, pour faire que chacun d’entre nous prenne plaisir aux situations d’apprentissage que la vie nous offre.

LE THREE IN ONE CONCEPTS

Il a pour but l’intégration du corps, du mental et de l’esprit, afin de nous libérer de nos conditionnements, de nos systèmes de croyances, du stress du présent et du passé, de tout ce qui limite notre perception et nous empêche d’atteindre nos objectifs dans la vie.
Ce système offre à chacun d’entre nous la possibilité de désamorcer les émotions du passé qui bloquent les perceptions du présent, afin d’augmenter nos performances dans nos domaines d’intérêt professionnel ou personnel et de faire de nouveaux choix pour nous sortir de la souffrance et du manque de confiance en soi.


%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close